La triade d'anesthésie

 

Monitorage peropérative d'analgésie, de la sédation et de transmission neuromusculaire 

1. Utilisation des moniteurs de surveillance spécifiques 

 

NOL ™ fournit une indication supérieure de la présence et de la gravité de la douleur par rapport à la douleur paramètres individuels (tels que les changements dans la fréquence cardiaque et la pression artérielle).

L'indice NOL ™, facile à interpréter, surveille et calcule objectivement les niveaux de douleur, permettant ainsi un traitement de la douleur personnalisé et optimal.

L'indice NOL ™ varie sur une échelle où 0 représente aucune douleur (anti-nociception) et 100 représente une douleur extrême (nociception). L'indice NOL ™ offre une surveillance précise, continue et non invasive de la nociception.

La transmission neuromusculaire (NMT) est le transfert d'une impulsion entre un nerf et un muscle de la jonction neuromusculaire. NMT peuvent être bloqués par des agents bloquants neuromusculaires, médicaments qui provoquent un relâchement musculaire transitoire et empêchent le patient de bouger et de respirer spontanément. La relaxation musculaire est utilisée pendant l’anesthésie générale pour permettre l’intubation endotrachéale et offrir au chirurgien des conditions de travail optimales. Dans les soins critiques, la relaxation musculaire est utilisée pendant la ventilation mécanique pour minimiser le travail respiratoire du patient et pour améliorer l’oxygénation.

Le BIS™ monitoring system et le module moniteur Carescape BIS monitor mesure 'indice bispectral. L'indice bispectral (BIS) est un paramètre obtenu de manière non invasive par le traitement du signal EEG qui mesure directement les effets des agents hypnotiques et sédatifs sur l'organe cible, le cerveau. Le BIS est basé sur l'EEG des lobes frontaux, lequel reflète le niveau d'hypnose. Il est calculé à partir de paramètres sélectionnés, issus de l'analyse spectrale et bispectrale de l'EEG, capable de distinguer au mieux différents niveaux d'hypnose ou de sédation. A la différence de l'analyse spectrale, l'analyse bispectrale estime la relation de phase entre les composantes de l'EEG. Il quantifie le degré de synchronisation du signal EEG, lequel varie lorsque l'état hypnotique du patient change. Le Bispectral Index (BIS) fourni une courbe dose-réponse monophasique, autrement dit la valeur du BIS diminue lorsque les concentrations d'hypnotiques augmentent. Le front de fréquence spectrale et la puissance relative delta peuvent fournir une relation dose-réponse biphasique en ayant la même valeur pour deux états cliniques différents.

 

 

Monitorage peropérative d'analgésie, de la sédation et de transmission neuromusculaire 

2. Utilisation des paramètres intégrés du système Carescape Monitoring - Adéquation de l'anesthésie

 

Le concept d’Adéquation de l’Anesthésie (AoA) aide les médecins à délivrer une anesthésie parfaitement adaptée à chaque cas, contribuant ainsi à améliorer la qualité des soins fournis aux patients.

 

Le concept d’Adéquation de l’Anesthésie (AoA) regroupe un certain nombre de paramètres qui aident le médecin à évaluer les réactions de chaque patient lors de l’administration en intraveineuse ou par inhalation d’hypnotiques, d’opioïdes et d’ABNM lors d’une anesthésie générale.

En savoir plus sur les bénéfices du concept AoA dans le domaine périopératoire.  

Le concept AoA a été conçu pour faciliter la gestion des différents composants qui interviennent dans une anesthésie générale. Ainsi, les paramètres AoA fournissent une mesure continue et non invasive des éléments suivants :

  • État du cerveau avec l’ ENTROPY™ SPECTRALE ou BIS™ (Medtronic)

  • Réponse des patients aux stimuli chirurgicaux et aux traitements analgésiques avec le SPI (SURGICAL PLETH INDEX)™

  • Relaxation/récupération musculaire avec la TRANSMISSION NEUROMUSCULAIRE (NMT)

Monitorage d'analgésie - Surgical Pleth Index SPI

L'indice de pléthysmographie chirurgicale (SPI)* est un paramètre qui réagit aux réponses hémodynamiques provoquées par des stimuli chirurgicaux ou par des analgésiques. Le SPI est un algorithme qui utilise deux composantes du signal photopléthysmographique de GE, mesuré via des capteurs SpO2 de doigt GE uniquement.

En observant les valeurs et les tendances associées au SPI, les médecins peuvent surveiller en temps réel les réponses des patients adultes aux stimuli chirurgicaux et aux analgésiques, gagnant ainsi un temps précieux pour l’optimisation de l’administration d’analgésiques.

La valeur SPI optimale n’a pas encore été définie, des études supplémentaires devant être réalisées pour identifier la plage de mesure optimale du SPI d’un point de vue clinique. Toutefois, plusieurs études considèrent la plage de [20;50] comme une base adaptée pour le dosage des opioïdes.2,3

Diverses publications ont conclu qu’une anesthésie guidée par le SPI pouvait permettre une réduction de la consommation de rémifentanil, la stabilisation des paramètres hémodynamiques et une incidence plus faible des événements indésirables.

 

AoA - Adequacy of Anaesthesia - Target screen avec  l'etat du SPI et d'entropie.

Monitoring Hypnosis - Mesure de l'entropie

La mesure de l’entropie peut être utilisée comme une aide au monitorage des effets de certains agents anesthésiques. Elle repose sur l’acquisition de données et sur le traitement de signaux électroencéphalographiques bruts (entropie d’état ; SE = State Entropy) et de signaux électromyographiques frontaux (entropie de réponse ; RE = Response Entropy).

La plage recommandée pour les valeurs RE et SE est de 40-60. Par conséquent, une valeur SE inférieure à 40 peut indiquer une anesthésie trop forte, tandis qu’une valeur supérieure à 60 peut indiquer la nécessité d’adapter le dosage.

Chez l’adulte, des études ont montré que le monitorage de l’entropie peut aider le médecin à doser les drogues anesthésiques en fonction des besoins de chaque patient, et peut favoriser la réduction de la consommation de produits anesthésiques et une dissipation plus rapide des effets de l’anesthésie.

Carescape BIS monitor module 

Permettre aux professionnels de l’anesthésie d’accéder aux informations EEG en tant que mesure de l’effet de certains anesthésiques lors de la prise en charge des patients. L'impact clinique de la surveillance de BIS ™ a été démontré dans divers essais contrôlés randomisés.

Seule une mesure quantitative permet de déterminer de manière fiable la récupération adéquate suite au blocage neuromusculaire, indiquée par un Td4>90 %. Après la mécanomyographie (MMG), le rapport de Td4 (en anglais TOF, train-of-four) par EMG constitue une norme d'excellence alternative pour détecter le blocage neuromusculaire en environnement clinique, et n'est pas interchangeable avec le Td4 par  accéléromyographie (ACG).

Les études publiées sur le sujet indiquent que la mesure quantitative de la transmission neuromusculaire est la seule méthode recommandée pour le diagnostic des blocages résiduels1. La mesure de la transmission neuromusculaire (NMT) peut aider les médecins à optimiser les dosages pendant l’anesthésie, ainsi que la récupération et la prévention des complications respiratoires dans les unités de soins post-opératoires.